Scanner

  • L’exploration au scanner a pour avantage de donner des informations très précises sur les zones étudiées. Elle est notamment envisagée pour la recherche de lésions qui ne sont pas visibles à l’échographie ou sur des radiographies classiques.
  • Utilisé pour la prise en charge de différentes pathologies, cet examen s’applique à l’exploration du cerveau, de l’abdomen, de la cage thoracique ou encore des os dans le but de  déceler diverses anomalies : hémorragie, tumeurs, kystes, infections, ganglions…
  • Un scanner peut également être effectué lors du suivi de certains traitements, notamment en cancérologie, ou pour guider des ponctions dans des organes profonds, ou encore pour définir le trajet d’un vaisseau sanguin ou la localisation d’un organe par rapport à un autre.

Passer un scanner est-il douloureux ?

Le passage sous scanner est indolore. Lors de l’injection du produit de contraste, vous ressentirez une sensation de chaleur qui se dissipe rapidement. Autrement, l’examen étant un peu angoissant, une prémédication calmante est parfois proposée pour les enfants.

Aller à la barre d’outils